La banque ou un courtier pour votre rachat de crédit immobilier ?

Un courtier pour votre rachat de crédit immobilier?

Avec un taux de crédit qui sera encore maintenu bas cette année, le moment semble encore propice pour négocier un rachat de dettes immobilier. Pour trouver la meilleure offre, allez-vous directement vous adresser à la banque ou faire plutôt appel à un courtier ?

L’importance d’un simulateur de rachat de crédit immobilier

Même si une chute des taux d’intérêt a été observée dans toutes les banques, ces organismes financiers se réservent le droit de refuser d’appliquer cette baisse sur les prêts immobiliers contractés antérieurement. Et si vous envisagez cette démarche auprès de votre gestionnaire de compte, il y a de fortes probabilités que votre demande n’aboutisse pas.

Face à cette situation, il ne faut surtout pas perdre espoir, car fort heureusement, la législation française vous autorise à avoir recours à un rachat de crédit chez d’autres établissements.

Deux situations peuvent alors se présenter. Ou vous choisissez de réduire le montant de vos remboursements mensuels en maintenant la durée de remboursement, où vous raccourcissez le délai de votre crédit, en gardant vos mensualités. Pour trouver la formule qui vous convient le plus, faites une simulation de prêt immobilier, vous aurez alors une bonne idée de ce que vous pouvez faire.

rachat de dettes immobilier

L’intérêt d’obtenir un rachat de prêt dans son établissement bancaire

Bien sûr, l’idéal serait de souscrire votre rachat de crédit dans votre banque. Cela vous fera faire des économies sur les frais de dossiers supplémentaires que vous aurez à payer dans le cas d’un changement d’établissement financier. Et cela, sans tenir compte des pénalités de remboursement anticipé qui sont généralement l’équivalent de six mois de mensualités. Il est à rappeler que ces frais peuvent facilement dépasser quelques centaines d’euros.

Lors de la négociation avec votre banque, la chose à ne surtout pas faire est de les menacer d’aller chez leur concurrent dans le cas où ils vous opposeraient un refus. Et cela même si c’est une option que vous envisagez sérieusement. Pour mettre toutes les chances de votre côté, misez plutôt sur un dossier complet, ainsi qu’un argumentaire bien ficelé. Enfin, n’oubliez pas que la décision de vous accorder ou pas le rachat de crédit n’est pas du ressort de votre gestionnaire de compte, mais revient à ses supérieurs hiérarchiques. Plus vous le caressez dans le bon sens du poil, plus ce dernier défendra votre cas.

Faire appel à un courtier

Et si l’offre de rachat de crédit proposé par votre organisme bancaire ne vous convient pas, vous pouvez avoir recours aux services d’un courtier. Moyennant une rémunération, ce professionnel s’assurera de vous trouver la meilleure offre. En effet, expert dans sa branche d’activité, ce prestataire de service se doit d’être au courant des taux les plus bas qui se pratiquent sur le marché. En outre, un courtier sera également un excellent négociateur pour faire passer votre dossier. Et pour cause, comme ils travaillent en étroite collaboration avec de nombreux établissements financiers, il leur sera plus facile de vous soumettre un taux très compétitif. Ici aussi, l’erreur à ne pas commettre est de faire appel à plusieurs courtiers. Ne faites pas non plus des démarches auprès des banques, alors que vous avez déjà sollicité un courtier.